Utiliser Linkeyword pour mener sa stratégie de netlinking efficacement

2 mai 2013 25 Commentaires »
Linkeyword

Linkeyword

Linkeyword est une plateforme permettant de trouver des partenaires pour échanger des liens. Le principe est le suivant : les sites inscrits sur la plateforme sont mis en relation avec des sites pertinents pouvant faire des liens vers eux. En retour, ils doivent eux-même faire des liens vers d’autres sites inscrits sur la plateforme.

Evidement, obtenir des liens améliore nettement le référencement de votre site. Toutefois, vous pouvez être pénalisé par les moteurs de recherche si vous ne respectez pas certains principes de base de netlinking.

Vous pouvez être pénalisé par les moteurs de recherche

- Si vous faîtes des liens vers des sites de mauvaise qualité ou ayant des pratiques contraires à l’éthique du référencement. Cela implique que vous ne devez faire des liens que vers des sites de confiance. Un lien signifie que vous certifiez aux yeux de vos internautes et des moteurs de recherche que le site de votre partenaire vaut réellement le coup d’être visité.

- Si vous obtenez des liens de la part de ce même type de sites

- Si vous ne faites pas preuve de modération : obtenez peu de liens mais de la part de sites de qualité qui veulent réellement mettre en valeur votre site.

- Si vous cherchez à cacher les liens : obtenez des liens visibles sur lesquels les internautes sont réellement susceptibles de cliquer. Vous ne devez pas songer uniquement à l’impact d’un lien sur votre référencement : tout lien doit aussi générer du trafic direct

Comment  analyser la confiance que vous pouvez accorder à vos partenaires ?

A. Linkeyword sélectionne à l’entrée les sites internet. Nous refusons certains sites. Cela ne peut pas suffire à éliminer tout risque, mais permet de diminuer fortement les problèmes potentiels.

B. La communauté Linkeyword permet de signaler les sites pour lesquels un doute sérieux peut exister. Chacun peut évaluer la qualité d’un site inscrit dans la plateforme

C. Entrez véritablement en contact : si vous avez un doute, prenez votre téléphone, vérifiez qu’il y a bien quelqu’un au bout du fil, discutez avec votre partenaire, vérifiez son éthique, ses valeurs, son honnêteté.

D. Ne faites pas de liens vers des sites uniquement pour pouvoir en obtenir vers le votre. Si vous faites un lien, c’est que vous vous engagez aux yeux de vos internautes et des moteurs de recherche à promouvoir un site qui en vaut la peine.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)

Utiliser Linkeyword pour mener sa stratégie de netlinking efficacement, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Ces autres articles devraient vous plaire

25 Commentaires (formulaire en bas de page)

  1. Haddad 2 mai 2013 at 11 h 15 min - Répondre

    Très intéressant , cela simplifiera notre travail , mais vigilance !

  2. Vincent 2 mai 2013 at 11 h 47 min - Répondre

    Intéressant, mais en quoi cette plateforme diffère de echangeo.fr ?

  3. lionel - agence référencement 2 mai 2013 at 16 h 15 min - Répondre

    Bonjour Robin,

    Il faut être très prudent avec ce genre de méthode comme tu l’as évoqué dans ton billet. Je pense qu’il est quand même nécessaire de réaliser une petite analyse du lieu ou l’on doit planter un backlink pour éviter le côté contre productif au référencement optimisé.

  4. Benjamin Challoy@Comment-Faire-Blog 2 mai 2013 at 18 h 33 min - Répondre

    Intéressant, mais je me méfie toujours d’échanges de liens, et c’est d’ailleurs pour ça que j’en ai qu’un seul de fait avec mon blog, vers une personne de confiance. Sinon non j’évite !

  5. Lionel@cfd 3 mai 2013 at 14 h 51 min - Répondre

    Comme le disent les autres, méfiances avec ces systèmes d’échange de lien grand public, ils seront tôt ou tard pénalisés… et vous avec

    • Benjamin Challoy@Comment-Faire-Blog 13 juin 2013 at 18 h 53 min - Répondre

      C’est surtout l’effet « prisonnier », car on ne peut plus enlever le lien par la suite. Enfin si on peut, mais ça ne se fait pas, même si on prévient l’autre blogger. Un engagement est un engagement ;)

  6. Eric 3 mai 2013 at 15 h 54 min - Répondre

    Merci pour cet article. Je pense que pour faire un échange de lien, il faut vraiment connaître le site de notre interlocuteur.

  7. chat 7 mai 2013 at 16 h 35 min - Répondre

    Très intéressant comme article , il nous aide à simplifier notre travail mais il faut être très prudent avec ce genre de méthode .
    Merci pour cet article.

  8. médecine et santé 9 mai 2013 at 13 h 36 min - Répondre

    Il faut mettre en considération que l’obtention des liens améliorent automatiquement le référencement de votre site mais comme c’est noté dans l’article il faut être prudent des types et de la qualité des liens puisqu’on peut être pénalisé par les moteurs de recherche. Merci pour cet excellent article et les informations parfaites :) En attente de nouveaux articles !!!

  9. machine de polissage 10 mai 2013 at 16 h 20 min - Répondre

    Encore un article de qualité où on peut apprendre beaucoup de chose.

    Félicitations !

  10. impression-cartes-de-visite.net 15 mai 2013 at 15 h 58 min - Répondre

    Je ne connaissais pas celui la mais il faut être prudent avec ce type de technique Google veille d’ailleurs une version 2 de pingouin est programmée pour les prochaines semaines.

  11. Caméra espion 22 mai 2013 at 10 h 03 min - Répondre

    Bonjour,

    Félicitation pour l’article, cela va j’espère m’aider à booster en toute sûreté mon référencement.

  12. Fenetre marseille 22 mai 2013 at 11 h 13 min - Répondre

    Le netlinking est tout un art du référencement.
    Il est certain qu’il faut bien assimiler les différentes techniques pour ensuite les varier et avoir du backlink de bonne qualité ;-)

  13. Riad Marrakech 22 mai 2013 at 12 h 03 min - Répondre

    Je ne connaissais pas cette plateforme avant de tomber sur votre article. Je pense que le monde de linkbuilding a besoin de ce type de plateforme qui l’organise et ou tout le monde peut profiter.

    C’est très intéressant comme outil d’échange, je pense que la méthode adopter et convaincante et efficace car elle se base sur win win.

  14. steve@dzama 23 mai 2013 at 9 h 26 min - Répondre

    d’après ce que j’ai pu comprendre Linkeyword est donc une sorte d’intermédiaire entre deux sites voulant échanger des liens entre eux (netlinking : lien ou article avec lien)

  15. kaizen@comparatif banque 24 mai 2013 at 16 h 54 min - Répondre

    La plateforme est intéressante mais il faut la maîtriser. En fait, savoir comment sélectionner les bons partenaires s’avère le plus important.

  16. Laurent - Changer de site 26 mai 2013 at 23 h 30 min - Répondre

    Dans l’absolu, ce type de techniques est tout de même prohibé par Google, puisqu’ils prétendent n’autoriser que les liens totalement naturels… Bon évidemment, il est à peu près impossible d’être bien classé si l’on respecte à 100% leurs guidelines, mais cela reste risque. Tu as pu observer l’impact qu’a eu Penguin 2.0 sur leurs affaires ? J’imagine que c’est un peu tôt pour avoir un point de vue global mais, à terme, je me demande ce que ce type d’offres pourra encore proposer.

  17. Pierre 28 mai 2013 at 18 h 24 min - Répondre

    merci beaucoup pour ces astuces ! Et surtout pour la liste des trucs qu’il ne faut pas faire si l’on ne veut pas être pénalisé par les moteurs de recherche.

  18. Wanetta 29 mai 2013 at 18 h 43 min - Répondre

    Un service qui simplifie le référencement mais à prendre tout de même avec précaution je pense. En effet, Pengouin 2.0 ne laisse pas autant passer certaines pratiques qu’il peut considérer comme abusif.

  19. MarieEve@formation html css 2 juin 2013 at 20 h 45 min - Répondre

    Salut Robin,

    J’avais déjà entendu parler de ce concept par Cédric de virtuose-marketing. Il proposait de créer un fichier excel participatif où chacun listerait 2-3 liens qu’il aimerait obtenir (avec l’ancre adpatée) et en retour, crérait 2-3 liens sur son blog vers l’extérieur en piochant dans la liste.

    Reprendre ce principe à une plus grande échelle me semble une bonne idée, mais la qualité des sites doit être très bien vérifiée, voire « notée ».

    PS: je pense que tu as oublié un paragraphe dans ton article : « Nous refusons les sites ayant les caractéristiques suivantes : (trouver les critères de qualité) »

  20. Malorie 4 juin 2013 at 10 h 39 min - Répondre

    Linkeyword semble pouvoir nous simplifier grandement la vie en nous mâchant le travail surtout côté vérification de sites. Merci en tout cas pour cet article très instructif et ces judicieux conseils.

  21. Caroyln 6 juin 2013 at 11 h 21 min - Répondre

    Une plateforme qui nous sert sur un plateau des sites pour notre prochain netlinking, c’est tout de même quelque chose non? Faut reconnaître qu’une campagne de netlinking prend beaucoup de notre temps (recherches, vérifications, envois…) A voir je pense.

  22. Marc.Z 14 juin 2013 at 10 h 47 min - Répondre

    Tout à fait d’accord: Linkeyword est un très bon logiciel, que j’utilise occasionnellement quand je fais du black hat. Il est assez simple d’utilisation et est assez simple, il a quasiment triplé le nombre de backlinks de mon site en beaucoup moins de temps que je ne l’aurais fait :)

  23. Mehdi 5 juillet 2013 at 17 h 25 min - Répondre

    Pour répondre à la question de ce qui diffère par rapport à d’autres plateformes:
    - la présence d’algorithmes de classement qui permettent d’obtenir instantanément une liste de sites qui correspondent exactement à nos propres besoins SEO (critères tels que le page rank, la thématique, le nb de liens sortants…)
    - la possibilité de choisir entre les échanges de page à page et les échanges d’articles; entre les échanges réciproques et les échanges non réciproques
    - la grande facilité d’utilisation (intuitivité).

    Par contre Marc.z vous devez vous tromper de plateforme car linkeyword n’est pas du black hat :)

    A votre dispo !

Poster un commentaire