Comment j’ai été premier sur une requête concurrentielle

10 avril 2012 24 Commentaires »

premiere place google

Depuis quelques jours, je suis premier sur la requête publicité sur internet. Ce sont les mots clés qui me rapportent le plus de trafic issu des moteurs de recherche. Selon Adwords, plus de 27 000 recherches larges et près de 900 recherches exactes sont effectuées sur publicité sur internet tous les mois. Au-delà de cette expression, je sens dans mes statistiques Analytics que le référencement global de mon blog s’est amélioré : j’ai presque doublé mes visites en provenance de Google et mes positions sur des expressions telles que pub sur internet, publicité en ligne, publicité site internet, etc… sont toutes meilleures.

Pour en arriver là, j’ai bénéficié de l’aide de Xavier, consultant SEO.

L’importance d’un bon référencement

Le référencement est aujourd’hui un élément qui ne peut être ignoré quand on a un site internet. Être bien référencé c’est être plus visible sur le net et plus de visibilité veut dire plus de visites. Dès lors, si le ciblage des mots clés sur lesquels on souhaite se positionner a bien été effectué, les visites seront de qualité et convertiront bien.

Tous les blogueurs ou webmasters vous le diront : au fur et à mesure que le trafic d’un site augmente, la part des moteurs de recherche augmente elle aussi. Concrètement, mieux vous êtes référencés et plus vous avez de visites. Logique me direz-vous… L’enjeu lié au référencement est donc important.

Les deux facettes du référencement : on-page et off-page

Pour être bien référencé, deux types d’optimisation peuvent être effectués :

  • l’optimisation on-page
  • l’optimisation off-page

1. L’optimisation on-page

La première consiste à optimiser les pages de son site pour les moteurs de recherche. Plusieurs éléments doivent être travaillés, on retrouve : les titres des pages (la balise <title>), les hn (balises éditoriales), les alt (textes alternatifs des images) le contenu des pages et le linking interne.

Pour me faire monter sur la requête publicité sur internet, la première étape a donc été d’optimiser les pages de mon site en suivant les conseils de Xavier. Ayant moi-même travaillé le référencement de plusieurs sites internet, j’ai découvert quelques méthodes d’optimisation que je ne connaissais pas.

2. L’optimisation off-page

Parallèlement au travail d’optimisation on-page, Xavier s’est chargé de l’optimisation off-page. Il a donc créé des liens pointants vers mon blog sur différents types de sites : des annuaires, des sites de communiqués de presse, des digg-like, des commentaires de blog et même des articles de blog grâce notamment à un réseau propre à son agence.

Pour éviter d’être pénalisé, il a pris soin de varier les ancres des liens, c’est-à-dire de ne pas uniquement utiliser publicité sur internet mais des variantes, ce qui a notamment permis de me faire grimper sur des requêtes similaires. La rédaction des textes entourants les liens a également été soignée pour éviter le duplicate content et les pénalités qui vont avec.

Gravir les dernières marches sur Google

Après près de deux mois de travail, j’avais réussi à me stabiliser en milieu de première page sur publicité sur internet. J’oscillais entre la 3ème et la 7ème place en fonction des jours. Grâce à l’aide de Xavier, j’ai pu gagner les dernières places qui me manquait pour arriver en première position sur Google.

Comme je le disais au début de cet article, je reçois non seulement plus de visites issues de recherches sur cette expression mais également issues de recherches sur d’autres expressions. Mon référencement s’est amélioré de manière globale et les visites en provenance des moteurs de recherche ont beaucoup augmenté.

Si vous aussi, vous souhaitez gravir les dernières marches sur Google ou améliorer votre référencement de manière plus globale, vous pouvez demander des conseils en référencement à Xavier ou encore mieux, commander un audit du référencement de votre site via l’agence Force Référencement dont il est le co-fondateur.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)

Comment j’ai été premier sur une requête concurrentielle, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Ces autres articles devraient vous plaire

24 Commentaires (formulaire en bas de page)

  1. Jérémy 10 avril 2012 at 8 h 54 min - Répondre

    Salut Robin,

    Je suis un peu dans le même cas que toi : je suis « pas trop mal » positionné sur un certain nombre de requêtes, mais j’aimerais bien passer numéro 1. Je crois que le site qui sort en premier sur Google récupère pas loin de la moitié du trafic issu de la recherche, c’est assez énorme !

    A priori, au delà de la troisième place, il n’y a plus beaucoup de différences entre être 7e et 45e.

    La seule autre position que j’apprécie, c’est premier de la seconde page (donc 11e position si je compte bien). Ca amène pas mal de visites également.

    En tout cas pour passer numéro 1 sur les 3/4 requêtes qui m’intéressent, je sais ce qu’il me reste à faire !

    Merci pour ce retour d’expérience !

    Jérémy

    • Robin 10 avril 2012 at 19 h 50 min - Répondre

      Salut Jérémy,

      Je pense qu’au bout de quelques mois, beaucoup de blogueurs se retrouvent dans cette situation : « pas trop mal » comme tu dis. Le but est donc de grappiller les dernières places et c’est parfois compliqué.

      Bonne chance à toi :)

  2. Xavier B 10 avril 2012 at 13 h 13 min - Répondre

    Bravo Robin, tu as très bien synthétisé l’ensemble des actions effectuées pour te hisser à la première page.

    J’espère que cela t’apportera beaucoup de trafic et de conversion ;)

    Xavier.

    • Robin 10 avril 2012 at 19 h 51 min - Répondre

      Merci pour tes conseils et actions qui ont permis d’arriver là. Je vais essayer de faire la même chose d’ici quelques jours pour une autre expression, histoire de voir ce que ça donne.

  3. Olivier@première page de google 10 avril 2012 at 13 h 37 min - Répondre

    Bonjour Robin,
    Je viens de lire cet article avec grand intérêt, tu t’en doutes. Tu me demandais si je sous-traité certaines taches et bien sous-traiter une partie de son référencement est une bonne idée. Combien de visiteurs par jours en provenance des moteurs de recherche si ce n’est pas trop indiscret ? par curiosité :)

    • Robin 10 avril 2012 at 19 h 54 min - Répondre

      Bonsoir Olivier,

      Sous-traiter son référencement peut être une bonne idée en effet, la preuve ! Pour les visites, ça tourne à une grosse quarantaine en provenance de Google vs une petite vingtaine avant que Xavier travaille sur le site. Je pense qu’il faut attendre quelques semaines pour vraiment voir l’impact mais à mon avis ça va s’inscrire dans la durée surtout que je compte bien continuer à travailler le référencement de PubContact.

  4. Olivier@première page de google 10 avril 2012 at 20 h 59 min - Répondre

    Re-bonsoir

    Merci Robin pour ces précisions ça me permet de situer le travail que je suis en train de faire. Avant que tu me poses la question, ce matin j’étais à 66 mots clés en provenance de Google. Autant dire que nous sommes tous les 2 au commencement d’une grande épopée à comparer à ces dynosaures qui font 2000 / 6000 / 38 000 visiteurs jours :)

  5. Léa@blog webmarketing 11 avril 2012 at 12 h 07 min - Répondre

    Bonjour Robin,

    Maintenant il va falloir continuer le travail dans le même sens que le consultant et avec assiduité pour élargir le nombre de requêtes pour être prem’s.

    Comme tu l’as dit, l’impact devrait encore s’accentuer d’ici à quelques semaines! :D

  6. Xavier B 12 avril 2012 at 9 h 29 min - Répondre

    Oui, le référencement est un travail permanent sous risque de perdre des places.

    Robin, bonne chance pour la suite. Si tu as besoin de conseils pour tes nouveaux objectifs, je suis là ;)

  7. Vincent 14 avril 2012 at 10 h 30 min - Répondre

    Salut Robin et tous,

    C est tres intéressant!

    Comme tu le sais je regarde aussi de près les possibilités de référencement.

    Mon site est ON (non en construction), il me reste quelques points a finaliser et prefere l avoir clean a 100% avant de me lancer dans les actions commerciales.

    A quel moment lancer ma promo et travailler sur le référencement?

    A bientot :)

    • Robin 14 avril 2012 at 11 h 57 min - Répondre

      Salut Vincent,

      J’ai vu ton site, ça change pas mal de l’ancienne page :)

      Pour la promotion commerciale, c’est effectivement mieux d’attendre que le tout soit finalisé mais pour le référencement, le plus tôt sera le mieux. Ça prend du temps, et au pire tu aura quelques visites sur un site pas fini à 100% (mais présentable) et ça ira plus vite quand le site sera terminé.
      Je pense donc que tu peux démarrer dès maintenant, surtout pour la version EN qui va être plus dure que pour les autres langues.

    • Xavier B 14 avril 2012 at 16 h 40 min - Répondre

      Comme le dis Robin pour référencer son site, le plutôt est le mieux.

      Souvent on explique aux clients que le référencement commence même avant la création du site, car il y a certaines règles à respecter dans l’agencement des pages. Si ces règles sont respectées dès le départ, le référencement sera plus rapide que si l’on doit tout modifier après la création du site.

  8. Vincent 15 avril 2012 at 9 h 26 min - Répondre

    Merci a vous deux, je vais pousser sur le sujet en appliquant au mieux vos conseils!

    Cependant une question qui je pense vous plaira…

    J ai mes petites compétences mais considère que pour le faire parfaitement il est préférable de sous traiter auprès des spécialistes (c est ce que je fais pour ma page et suis content d y avoir 100% accès et pouvoir changer ce que je veux)

    Quelles sont les limites que l on peut se fixer en tant qu amateur pour le référencement? a quel moment est il conseiller de consulter l avis d un pro?
    Les professionnels du référencement garantissent ils des résultats?
    Quel est le coût moyen pour un référencement efficace? (j imagine ensuite qu un paiement mensuel est proposé pour le suivi)

    Enfin voila, c est plus d une question mais c est une interrogation générale sur la possibilité pour un amateur de faire soi même son référencement.

    Bon Dimanche!

    • Robin Mallein 15 avril 2012 at 19 h 02 min - Répondre

      Salut Vincent,

      Je vais laisser Xavier répondre à ces questions, c’est plus son métier que le mien :)

  9. joris 16 avril 2012 at 7 h 44 min - Répondre

    Bonjour,

    Merci pour cet article, je confime qu’un bon travaille de référencement peux apporter bcp de visite à une période juste « un mot clé » me ramenait entre 1000 et 2000 visites/jour mais j’ai malheuresement perdu ma position.

    @Xavier pour le mois d’avril j’ai a peu près 15000 mot clé qui m’on ramenés 45 000 visites, ce qui n’est pas beaucoup.Aurais tu des conseils a me donner pour optimiser tout ça (même une mini prestation), car depuis debut mars j’ai perdu 45% de mon trafic

  10. Xavier B 17 avril 2012 at 13 h 12 min - Répondre

    @Vincent : La réponse est simple, vous avez besoin d’un référenceur pro quand :
    - le site stagne
    - vous souhaitez une progression plus rapide
    - vous viser une requête concurrentielle

    En règle général il n’y a pas de garantis de résultats parce que personne ne peut garantir une position.
    Cependant, des référenceurs incluent dans leur contrat des règles comme « si vous n’êtes pas en première page sur la moitié des vos mots clés, la deuxième année de référencement vous est offerte ». Ou bien « vous nous payez que si vous êtes en première page ».

    Pour le prix, il ne faut pas se leurrer : un bon référencement est cher. Par référencement j’entends prise en charge totale : conseils, optimisations directement sur le site, suivit + rapport de positionnement et même analyse pour améliorer le taux de conversions. C’est exactement ce que l’on explique sur notre page Campagnes.
    Si votre budget est restreint, il faudra opter pour des prestations moins complètes où vous devrez mettre les mains dans le cambouis.

    @joris : Avant de pouvoir donner des conseils, il me faut un peu d’explications, sinon ce que tu cherches est dans l’article de Robin Conseils par e-mail.

  11. joris 18 avril 2012 at 9 h 09 min - Répondre

    Merci Xavier , je t’envoi un petit mail

  12. Yanie @ Ibiza-Formentera 20 avril 2012 at 21 h 11 min - Répondre

    Merci pour tous ces conseils..

    Depuis un an je me penche sur la question…

    Et je suis heureuse lorsque je vois les résultats, cela fait du bien.. Sortir un peu de la masse..

    Aujourd’hui j’ai entendu que les 4 premiers sites recevaient 80 % du traffic sur le mot-clé et que tous les autres recevaient le restant…

    J’aimerais bien connaître l’option de Xavier à ce sujet…

    Merci à vous deux..

    Yanie

  13. Rodrigue@Creation site vitrine 15 juin 2012 at 0 h 32 min - Répondre

    J’ai vécu la même histoire, et ce n’est pas fini, je tenet le coup sur le terme « theme wordpress » et vu la concurrence, la première page en 3 mois est déjà pas mal, je continu de bosser dessus, merci pour cet piqure de rappel

  14. Erwan@mon blog 23 juin 2012 at 22 h 27 min - Répondre

    Oui le plus important est de dépasser une bonne position pour une excellente. Car rester en 2ème page ou en 7ème position peut ne rien apporter par rapport à une première page.

  15. Aurélie@blog voyage 29 juin 2012 at 11 h 41 min - Répondre

    C’est intéressant tout cela même si je ne comprends pas tout mais au moins ça me donne des pistes que je vais pouvoir exploré pour faire connaitre mon blog

    Merci ;)

  16. Maude@mode en ligne 21 juillet 2012 at 18 h 42 min - Répondre

    Bonjour Robin,

    Très bel article !!

    J’ai pas résisté et j’ai vérifié, après 4 mois tu es encore en première position pour « publicité sur internet ». Est-ce que pour garder la position tu as à travaillé sur ce même mot-clé tout le temps ?

    Merci !!

    • Robin Mallein 21 juillet 2012 at 18 h 45 min - Répondre

      Bonjour Maude,

      Après être remonté je n’ai presque plus rien fait. Une fois que tu es premier et que personne ne cherche à te doubler ça peut rester stable ainsi.

  17. kaizen@comparatif banque 27 mai 2013 at 16 h 39 min - Répondre

    C’est encourageant. Des techniques ordinaires et un résultat à la hauteur. Donc, qui ne tente rien n’a rien. Au boulot ;)

Poster un commentaire