mauvais referencement google

Avoir 0 visite de Google

Le référencement, quel vilain mot. Comme de toute façon peu de gens y comprennent vraiment quelque chose, pourquoi aller s’embêter à faire en sorte que son site soit mieux placé sur les moteurs de recherche ? Pour que votre référencement soit le plus mauvais possible, voici mes 5 conseils.

Conseil n°1 : choisissez un nom de domaine gratuit

Plutôt que d’acheter votre propre nom de domaine, je vous conseille de choisir un hébergeur gratuit : blogger, wordpress, overblog… Vous avez l’embarras du choix. Le principal avantage est que vous n’êtes pas maître de votre contenu. Votre site est en général hébergé à l’étranger, c’est idéal pour ne pas apparaître en bonne position sur Google FR.

Conseil n°2 : copiez d’autres sites

Comme vous êtes plutôt du genre partageur, vous voulez couler le plus de sites possibles avec le votre au fin fond des résultats de recherche. La technique : le duplicate content (contenu dupliqué). Le principe est très simple et généralement assez efficace, il vous suffit de copier coller un article pris sur un autre site, et de le publier sur votre propre blog. Si vous avez un doute sur la qualité de votre travail, allez faire un tour sur ce site. Vous dépassez les 70% de similarité ? Bravo, vous avez gagné !

Conseil n°3 : n’optimisez pas votre maillage interne

Pour que vos visiteurs restent le moins longtemps possible sur votre site et pour qu’il soit difficile pour Google d’indexer toutes vos pages, ne faites sous aucun prétexte de liens entre elles ! Si jamais vous devez en arriver là, surtout n’optimisez pas les ancres des liens (le texte cliquable). Utilisez plutôt « cliquez ici » ou « lire la suite » que des mots clés importants.

Conseil n°4 : n’ajoutez pas de texte alternatif à vos images

Les moteurs de recherche ne lisent que du code, ils ne voient pas les pages tel qu’elles s’affichent sur nos écrans. Pour leur rendre la tâche bien compliquée, il est très important de ne pas rajouter de texte alternatif à vos images. Si vous le faites, ils seront alors capable de comprendre ce que représente telle ou telle photo et votre référencement sera meilleur (faut vraiment rien comprendre au web pour vouloir améliorer son référencement…).

Conseil n° 5 : ne réécrivez pas vos URLs

L’URL (c’est-à-dire l’adresse) de cet article est réécrite : www.pubcontact.com/etre-mal-reference-google. Voici ce que cette URL serait si elle n’avait pas été réécrite : http://www.pubcontact.com/?p=1479. Vous voyez la différence ?  Si vous réécrivez vos URLs (pour les utilisateurs de WordPress : Réglages/Permaliens), vous aidez Google à indexer votre site. Vu que c’est l’opposé de notre objectif du jour, pensez à ne pas réécrire vos URLs.

Voilà pour ces 5 conseils qui vous permettront d’être mal référencé sur Google. Comme je me doute bien que vous voulez vraiment mettre toutes les chances de votre côté pour ne recevoir aucune visite de Google, je vous donne quelques conseils en plus, on n’est jamais trop prudent.

Conseil n° 6 : achetez une inscription à 20 000 annuaires

Pour être bien référencé, il faut avoir des liens qui pointent vers votre site, là je ne vous apprends rien. « Alors Robin, pourquoi commander ce genre de pack si je veux 0 visite de Google ??? » La raison est simple : si vous recevez trop de liens d’un coup et surtout si ces liens proviennent de sites de mauvaise qualité, vous serez pénalisés. Si vous êtes chanceux, vous pourrez même être complètement déclassé, pas mal non ?

Conseil n° 7 : n’utilisez pas les balises hn pour structurer votre contenu

Les balises hn (h1, h2, h3, etc… jusqu’à h6) aussi appelées balises éditoriales permettent de bien structurer le contenu des pages et d’indiquer à Google quels mots clés vont être importants. Pensez donc à ne pas les utiliser et à simplement écrire un gros bloc de texte sans mise en forme. Vous faites d’une pierre, deux coups : vous êtes mal référencé et vous faites fuir vos lecteur.

Conseil n° 8 : faites un site sans texte

Google aime le contenu textuel, pourquoi donc ne pas créer un site 100% flash ou uniquement fait d’images ? Attention, si vous partez sur la deuxième option, pensez bien à ne pas rajouter de texte alternatif à vos images sans quoi c’est l’optimisation assurée.

Ces quelques conseils devraient vous permettre d’être mal référencé. Si vraiment vous n’y arrivez toujours pas, utilisez des techniques de black hat SEO et auto-dénoncez-vous à Google, résultats garantis 😉

Note : cet article est bien évidemment parodique, si vous voulez être mieux référencé, préférez plutôt tout faire sauf appliquer mes conseils.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.5/5 (20 votes cast)
Comment avoir 0 visite de Google : mes 5 conseils, 4.5 out of 5 based on 20 ratings