Passez au e-commerce sur tablette

Passez au e-commerce sur tablette

Selon le cabinet d’étude Forrester Research, près de la moitié des achats en ligne de sept pays européens se feront sur téléphone ou grâce à une tablette en 2018. Que vous offriez vos produits à la vente en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni, que votre boutique en ligne soit aussi traduite en espagnol, en suédois ou en italien, il va falloir préparer votre passage au e-commerce sur tablettes. Car selon cette étude, reprise par La Revue du digital, ce sont 39 % des ventes en ligne qui se feront grâce à une tablette. En France, le chiffre d’affaires du e-commerce sur tablettes et téléphones est actuellement de 5 % selon la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). La tablette : une plateforme privilégiée pour faire ses achats en ligne ? On peut parler d’un boom. C’est le moment pour vous de tirer votre épingle du jeu. Si ce n’est pas déjà fait, il va falloir revoir votre site web et l’adapter au format tablette. S’assurer que son site soit conforme au Responsive Web design, en français site web adaptatif, va devenir la règle en matière de e-commerce. Cela signifie concrètement que votre boutique en ligne doit être facilement navigable sur une tablette. Et les règles sont différentes. Sur une tablette, on clique peu, on scrolle. Votre site web doit s’adapter à cette habitude des utilisateurs de la tablette : montrer le maximum sur la première page, bien penser ses catégories, afficher de nombreux produits avec des images – pas trop lourdes pour la page – et du contenu intéressant. Les utilisateurs de...
Google veut pénaliser les mauvais sites e-commerce, quelques réflexions au passage…

Google veut pénaliser les mauvais sites e-commerce, quelques réflexions au passage…

Hier, je suis tombé sur un article sur WRI qui parle d’une nouvelle idée chez la web spam team de Google : pénaliser les mauvais sites e-commerce. Alors, qui est prêt à prendre les paris sur le nom de ce prochain algorithme ? Orque, zèbre, dalmatien, putois ou blaireau (celui-là c’est mon préféré) ??? Google nous concocte encore du lourd, tremblez webmaster de sites e-commerce, ça va faire mal. Comment Google mesure la qualité Le meilleur moyen pour Googe s’il veut juger de la qualité d’un site (e-commerce ou pas) c’est son contenu. C’est la base de tout chez Google : un bon contenu intéressera les visiteurs du site, du coup ils en parleront sur les réseaux sociaux et ils feront tout un tas de liens vers ce site. On a déjà là une bonne partie des ingrédients pour un bon référencement : du contenu de qualité, des signaux sociaux forts et des liens naturels et spontanés. Le souci, c’est que dans le e-commerce le contenu est loin d’être un bon indicateur de qualité, sinon LE bon indicateur de qualité, et créer du bon contenu pour un site e-commerce, c’est un peu la croix et la bannière. Site e-commerce ou magasin de quartier, même combat Un site e-commerce c’est un peu comme un magasin. On y rentre, on aime ou pas l’ambiance, la disposition des produits, on cherche l’offre qui nous intéresse, on regarde si ça correspond à ce dont on a envie, et si tout est bon, on achète. Si le produit n’est pas enlevable directement on attend qu’il nous soit livré, sans ça on part directement avec. En e-commerce, c’est...