brice de nice

Tous les matins je casse le vent, ça m'purifie

Le syndrome du blogueur qui blogue dans le vent, vous connaissez ? Si ça ne vous dit rien c’est soi que vous avez la mémoire courte, soit que vous avez eu un bon coup de chance au début.

Aujourd’hui je vous propose un petit retour en arrière, un peu caricaturé certes mais pas forcément si loin de la réalité…

 Jeudi soir, 23h30

Je suis chaud patate, je viens de passer près de trois heures et rédiger et fignoler mon article prévu pour le lendemain, cette fois c’est sûr je fais péter les compteurs.

Il faut dire qu’après mon record perso de 23 visites mardi dernier, je sens que je suis sur une bonne lancée. Mon blog est en ligne depuis exactement 19 jours et je me vois déjà en haut, comme les top blogueurs qui m’ont donné envie de me lancer.

Avant d’aller me coucher, je vérifie une dernière fois mon article : pas de faute, des paragraphes aérés, des h2, <strong> et listes à puces, il est parfait mon bébé ! Vérification faite, je le programme pour demain 9h (je suis pas super matinal ouais) et je file au lis, demain sera un grand jour je le sens.

Mon sommeil n’est pas des plus calmes, je vois dans mes rêves défiler mon tableau Analytics, mon admin WordPress et quelque chose qui ressemble à ma future belle-mère, brrr, vivement le réveil.

Vendredi matin, 10h30

Aussitôt réveillé, aussitôt sur l’ordi. Je lance deux pages en même temps : Analytics et mon admin WordPress. Pour le premier, c’est un peu la loose, j’ai eu 5 visites dans la nuit, ça va être chaud de dépasser les 23 aujourd’hui. Pour le second, comme à chaque fois que j’ai un commentaire indésirable je me prends à rêver que c’est une erreur, le dieu WordPress me remet bien à ma place : c’est un ping entre deux de mes articles.

Bon la journée aurait pu mieux commencer mais qu’à cela ne tienne, il me reste près de 14h pour faire péter les compteurs.

Deuxième étape du jour, je vais regarder les likes, tweets et +1 sur mon article. Aujourd’hui bonne surprise, mon article a été tweeté deux fois, wouhou ! Je mène alors ma petite enquête (je suis curieux) et c’est en fait mes potes qui en sont les auteurs…

C’est l’heure de passer aux commentaire, je vais faire un tour sur mon Google Reader et je commence à lire les derniers articles. Coup de bol, Blogueur-connu.com vient de sortir son dernier billet. Vu qu’à chaque fois il y a des dizaines de commentaires sur ses articles, je suis content d’être parmi les premiers.

Son article explique comment je peux gagner de l’argent en vendant une méthode pour gagner de l’argent, « mmmhh, qu’est ce que je vais pouvoir laisser comme commentaire ??? » Après m’être creusé la tête environ 7 secondes, je décide d’opter pour « Salut Blogueur-connu.com, Je trouve le point 4 de ton article intéressant, à titre personnel ça m’est déjà arrivé et c’est vrai que ça a bien marché ». Et paf, si c’est pas du commentaire de champion ça.

Je valide et là c’est le drame : la case pour recevoir les nouveaux commentaires était cochée, je vais encore me taper les 35 prochains commentaires par email. Vu qu’à chaque fois j’oublie de me désinscrire, c’est pratique.

Au moment où je m’apprête à laisser un autre commentaire sur Deuxieme-blogueur-connu.com, je reçois une alerte : un nouveau commentaire sur mon blog !!! Encore plus excité qu’un toulousain qui entend « cassoulet », je saute sur mon admin WordPress pour voir qui est mon sauveur du jour, celui qui m’aura laissé UN commentaire.

De nouveau, c’est l’ascenseur émotionnel : mon héros s’appelle « 我垃圾邮件发送者 » et son commentaire donne « 你已经找到了破解的代码,祝贺你和谷歌翻译;) ». J’ai presque envie de le publier, histoire de ne pas avoir mes compteurs à 0. Après une conversation bien mouvementée avec mon subconscient, on se met d’accord pour dire qu’il n’a pas vraiment sa place sur le blog.

Je décide alors de rédiger mon article du lendemain, le moral un peu bas il faut le dire. Je vais donc chercher sur les quelques blogs anglophones que je connais un truc que je pourrais traduire et mettre à ma sauce. Je trouve un article assez rapidement, une petite heure après il est terminé.

Pour avoir plus de commentaires, je me risque à terminer par un « donnez moi votre avis » mais dans le fond je sais que le seul qui me donnera son avis s’appelle « cheap viagra » et que son commentaire ne sera pas vraiment en lien avec mon article. Si j’ai du bol, mon nouveau pote chinois reviendra peut-être me donner de ses nouvelles.

Comme j’ai encore quelques heures à tuer, je décide d’aller m’adonner à l’activité la plus chronophage du monde : regarder mes stats en temps réel sur Analytics. Prêt à en découdre (avec l’espace temps ?), je m’installe une fenêtre avec Analytics et une autre autre pour aller lire les derniers messages du forum The-place-to-be-pour-les-blogueurs.com.

En train de répondre à nouvoblogueurdu77, je crois voir la petite barre bleue se décaler sur Analytics. Illusion d’optique (ou mirage ?), rien n’a bougé. Je continue donc ma réponse (sa question est : « G fé 1200 visite le moi dernié et jai gagner ke 2,73 euro avec adsanse, c normal ? »).

En plein dans ma tirade où je me fais passer pour un pro qui connaît tous les rouages d’Adsense, j’ai de nouveau la même illusion… à moins que non, je fixe bien mon écran et cette fois-ci c’est la bonne : la barre bleue vient bien d’apparaître, et elle se décale par à-coups !!! Comme je travaille tout seul deuis chez moi, je peux enclencher la zoumba analytics danse 2012 (créée par mes soins) histoire de fêter ça !!! Se dire que tout le travail effectué depuis ce matin paye, ça fait chaud au coeur.

Comme dès que ça touche à mon blog, je suis adepte des activités chronophages, je me mets donc à pister ce nouveau visiteur. Google m’indique qu’il se connecte depuis Néons-sur-Creuse (je compatis), qu’il m’a trouvé en tapant « canne à pêche mitchell numéro 5 astuces pour la monter  » (ça m’interpelle) et qu’il visionne la page « Astuce numéro 5 : partir à la pêche aux commentaires pour monter votre bog » (il a du fouiller les SERPs). Bref, ça sent la visite super ciblée tout ça.

Devant ma matinée qui vient de s’écouler, je suis forcé de faire un constat : je blogue dans le vent. Peu de visites, peu d’interactions, pas si facile que ça que de faire décoller son blog.

Je me décide alors à rechercher une méthode sur internet pour m’aider vu que visiblement j’ai du mal tout seul. J’en trouve assez vite certaines qui ont l’air pas mal, on me promet 500, 700 et même 1000 visites par jour. Le problème c’est qu’elles coûtent toutes un bras.

Et puis au moment où je m’apprête à laisser filer, je tombe sur ce blog. Il m’a l’air assez propre et bien alimenté, je commence donc à lire quelques articles. Au détour d’un de ses bilans, je vois qu’il propose un guide pour augmenter ses visites, il est plus abordable pour moi : 17€. Ça me chauffe bien, je mets la page en favoris pour y revenir plus tard, c’est l’heure du JT de Jean-Pierre Pernaud sur TF1, le truc que je ne rate jamais.

Note de fin : un peu d’auto-dérision, de second degré et d’humour toulousain ne peuvent pas faire de mal. Il s’agit ici d’une fiction, toute ressemblance avec des personnes ou des événements passés n’est que pure coïncidence 😉

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (7 votes cast)
Tous les matins je blogue dans l'vent, ça m'purifie, 5.0 out of 5 based on 7 ratings