Le référencement naturel en 2016

Le référencement naturel en 2016

Le Search Engine Optimization (SEO) ou optimisation pour les moteurs de recherche n’a jamais cessé d’évoluer au fur et à mesure que les algorithmes des différents acteurs tels que Google, Yahoo ! ou encore Bing se perfectionnaient. Une grande communauté de professionnels et amateurs passionnés de ce domaine s’est créée afin de toujours mieux le comprendre au vu des informations parfois secrètement gardées par ces moteurs. Mais qu’en est-il en 2016 ? Quels sont les incontournables du SEO en 2016 ? Loin est le temps où il suffisait de répéter de manière abusive le même mot-clé sur une même page – appelé keyword stuffing – de miser sur la quantité des liens pointant vers votre site sans se soucier de leur qualité, où un site web qui s’adapte au mobile n’importait que très peu… La liste pourrait être très longue. Mais quelles sont les exigences auxquelles il vaut mieux se plier en 2016 ? Pubcontact vous livre quelques réponses ! L’UX ou Expérience utilisateur Aujourd’hui, et plus que jamais, l’UX (pour User Experience) doit être au cœur de la conception de votre site web. Tout d’abord, vos images doivent être de qualité et surtout légère (environ 100ko) pour ne pas faire perdre patience à l’internaute qui n’hésitera pas à faire « précédent » et visiter un autre site web. Cela s’inscrit dans le cadre du temps de chargement globale de votre site : nombres d’images, poids, bannières publicitaires, pop-up, lancement automatique de vidéos…) et participe également à son ergonomie (confort de navigation). En effet, l’internaute ne doit pas être ennuyé par des publicités intempestives et doit pouvoir trouver rapidement...
Ubérisation : Un avenir pour le recrutement ?

Ubérisation : Un avenir pour le recrutement ?

Que se passerait-il si l’on ubérisait la fonction RH ? Nul besoin de rappeler ce qu’est l’ubérisation et où ce phénomène a commencé. Ce que l’on peut en revanche expliquer est que ce changement de l’intermédiation entre l’offre et la demande a bousculé nos habitudes et les différents marchés ainsi que le système hiérarchique de notre société. Après les chauffeurs de taxis nous assistons à une prise de conscience des collaborateurs de la fonction RH car oui, personne n’est épargné. Mais ce qui est le plus intéressant dans cette notion d’ubérisation au recrutement est qu’elle n’est pas née de l’initiative à proprement parler des DRH mais d’un coup de sifflet lancé par les candidats à l’embauche et surtout les jeunes diplômés. Les jeunes aux commandes des recruteurs ? Pourquoi les jeunes ont-ils inconsciemment ou non influencé cette ubérisation du recrutement ?  Car les jeunes ont les capacités de maitriser les outils de demain entre réservations de billets d’avions, location d’appartements pour leurs vacances et consultation d’offres d’emploi, et ce directement via leur mobile. Les jeunes sont de plus en plus friands d’autonomie, de rapidité, de contrôle et de transparence. Surtout si cela implique le domaine des ressources humaines et cela va même un peu plus loin. Avec une courbe du chômage qui n’est pas embonpoint, les jeunes candidats sont d’autant plus que jamais conscients et en première loge de la gestion de leur carrière professionnelle. Avec un parcours de recrutement en pleine transformation, les process en matière de sourcing, mobilité et d’évaluation de compétence se modernisent pour ainsi répondre à une demande d’autant plus exigeante et redoutable. Et les entreprises ont tout...
Les Agences publiques passent à la transformation digitale

Les Agences publiques passent à la transformation digitale

Aucune organisation ne semble y résister, la transformation digitale est devenue un levier incontournable. Les Agences publiques elles aussi ont entamé cette transformation pour garantir toujours plus de transparence et véhiculer toujours plus fort leur message à leurs publics respectifs avec des leviers plus performants, innovants et dans l’air du temps. Une prise de conscience inévitable Avec l’impressionnant flux de données et d’informations encore jamais vu, le digital a bouleversé les habitudes de l’internaute lambda à l’heure des applications mobiles, santé connectée, services en ligne et d’une multitude d’autres outils plus innovants les uns que les autres. L’objectif de cette vision 2.0 des Agences publiques vient du fait de profondes mutations qui ont bouleversé l’écosystème interne et externe de ces dernières (contexte économique, sociale et politique difficile entrainant un débalancement du marché). D’où cette envie prépondérante de développer une politique active d’ouverture de données et d’encouragement à l’innovation ouverte, mais également des actions de sensibilisation-formation. Mais ce qui a nettement influencé cette « prise de conscience » vient de l’arrivée « massive » des start-ups avec des équipes très jeunes et dont les CEO regorgent pour la majorité de créativité et dont ils jouent un rôle déterminant dans cette transition digitale. Ils apportent un nombre de nouveaux services et d’usages qui s’installent progressivement et de manière « naturelle » dans nos modes de vie. 
C’est donc dans ce sens que les Agences publiques, institutions souhaitent évoluer et s’engager dans cette « révolution » 2.0. Disruption digitale de l’économie sociétale La transformation digitale est coordonnée selon des principes d’automatisation, dématérialisation et de réorganisation des schémas traditionnels. Automatisation par la productivité du trafic, capital et énergie des matières premières, Dématérialisation...
Comment optimiser le référencement des sites de photographie

Comment optimiser le référencement des sites de photographie

En travaillant sur le référencement de différents sites, il est possible de rencontrer des thématiques plus difficiles à optimiser que les autres. C’est particulièrement le cas des sites de photographie, pour lesquels il y a parfois très peu de contenu textuel, le gros étant essentiellement des images. Pas facile donc de proposer du contenu de qualité (et en quantité) dans ces conditions… Voici pour vous aider quelques conseils pour travailler au mieux le référencement d’un site de photographie. Assurer le côté technique S’il est compliqué de proposer du texte, il faut dans un premier temps s’assurer qu’au niveau technique le site est bien optimisé. C’est d’autant plus important lorsqu’il y a beaucoup de photos qui sont parfois lourdes à charger. Pour s’en assurer vérifiez les performances de votre site dans des outils comme Google Pagespeed Insights qui vous donneront une note et donc une idée assez précise du niveau de rapidité de votre site. Une erreur courante sur les images consiste à mettre en ligne une version haute définition (plusieurs milliers de pixels de large), mais n’afficher qu’une miniature. Dans ce cas de figure il est préférable de réduire la dimension de l’image (pour donc réduire son poids) avant de la mettre en ligne. Au-delà de la vitesse, toutes vos images doivent bien entendu avoir un texte alternatif explicatif et bien optimisé. Si vous utilisez WordPress je vous invite à lire cet article sur l’optimisation de la vitesse sous WordPress. Faire un gros travail de référencement off-page Le référencement off-page consiste à créer des liens vers votre site internet. Pour que ces liens soient efficaces ils ont besoin d’être...
Le Hub, quand marque et media ne font plus qu’un

Le Hub, quand marque et media ne font plus qu’un

Après le blog, le webzine, voilà qu’apparaît depuis peu la multiplication des « Hub » comme ce fût le cas pour le Hub Sanofi, ou encore celui du Hub Tetra Pak. Mais que se cache-t-il derrière ce terme habituellement utilisé pour désigner un simple appareil informatique ? Pourquoi et comment les marques intègrent-elles ce nouvel outil de communication dans leur stratégie marketing ? Le Hub serait-il leur nouvelle voix ? Qu’est-ce-qu’un Hub ? Force est de constater qu’il se présente tout d’abord sous la forme d’un site web au design épuré, un module de recherche pour faciliter l’accès à l’information, une navigation facile et intuitive et très souvent un nuage de tags en complément. Tout est fait pour rendre l’accès à l’information le plus simplement possible, cela permet entre autre d’engager au maximum l’internaute pour des visites de qualité. Ensuite, le discours est davantage tourné vers le public des marques en proposant des articles sous forme de thématique traitant de sujets d’actualité ou encore de tendances se rapportant de près ou de loin aux produits/services de la marque, comme par exemple cet article du Hub Sanofi destiné aux personnes présentant des signes d’hypercholestérolémie ou voulant tout simplement s’informer sur cette pathologie. Certains d’entre vous doivent se dire qu’il s’agit d’un webzine sous une autre dénomination mais il s’avère que certaines différences demeurent. Quelles sont les différences entre un webzine et un Hub ? Un webzine se présente sous la forme d’un magazine publié sous forme d’un site web. Ce dernier peut être collaboratif lorsque les internautes (salariés, amateurs ou encore bénévoles) peuvent participer à la création du contenu, mais...