optimiser wordpress

Optimiser la vitesse de WordPress

Article invité proposé par Rodrigue FENARD du blog Business WordPress.

Comme la plupart des novices en création de site WordPress, j’ai été confronté au choix d’un nom de domaine, d’un serveur, et d’une base de données à mes débuts.

Et comme lorsque l’on démarre le choix se porte vite vers un serveur mutualisé, limitant ainsi les coûts et les difficultés de mise en place, je vais vous expliquer comment optimiser votre CMS wordpress pour en tirer les meilleurs performances.

Nous sommes donc d’accord, que se soit pour un serveur dédié, ou un mutualisé, cette optimisation WordPress va vous permettre de booster votre site, afin de lui donner des performances optimales, vous permettant entre autre :

  • d’optimiser votre base de données
  • de gagner en temps de chargement grâce à un cache

Je ne parlerai que de ça dans cet article, je ne vais pas tout dévoiler non plus :).

Optimiser votre base de données

Vous voilà prêts, vous avez un nom de domaine, un serveur FTP, une base de données créée.

Cette première étape sera à faire régulièrement, mais pas forcement au début, car je vais vous montrer comment nettoyer votre base de données MySQL.

Tout d’abord, rendez-vous chez votre registar, nous prendrons pour l’exemple OVH.

Si votre registar est différent, pas de souci, retrouvez les informations de connexion de votre base de données, fournies par votre hébergeur.

Connectez-vous, et rendez-vous dans la partie Hébergement :

hebergement ovh

Panneau d’administration d’OVH

Cliquez sur Hébergement.

Une fois que vous serez dans la section hébergement, cliquez sur « phpmyAdmin »

acces bdd

Accès à la base de données

Maintenant si vous n’avez qu’une seule base de données, vous aurez juste à cliquer sur « Cliquez ici ».

(Si vous avez plusieurs BDD, choisissez celle que vous souhaitez optimiser).

selectionner bdd

Sélectionnez votre bdd

Une fois que vous avez choisi votre base, cliquez sur le lien de connexion, vous arriverez ici :

connecter bdd

Se connecter à votre bdd

Entrez le nom d’utilisateur, donc le nom de votre base de données, son mot de passe, et le serveur que votre registar vous a attribué. Vous trouverez ces infos dans les mails de votre registar. Surtout conservez bien ces informations.

Cliquez sur « Exécuter ».

Vous voilà connectés à votre SQL, Cliquez sur votre base :

choisir la base

Choisir la base

Ici « theme_wp »

Ensuite, cliquez sur « tout cocher »

selectionner toutes les tables

Sélectionner toutes les tables

Et sélectionnez « Optimiser la table »

optimiser les tables

Optimiser les tables

Voilà les tables de votre bdd toutes mises à jour et optimisées, vous gagnerez quelques mo (méga octet) sur votre mémoire virtuelle.

Perso j’ai gagné 6mo ça fait la différence si vous avez un site mal optimisé.

Attention de ne pas cliquer sur « tout supprimer ».

J’avoue qu’il est plus fastidieux de se connecter à sa base, que de l’optimiser 😉

Gagner en temps de chargement sur votre site

Pour mettre en place cette méthode, il suffit dans un premier temps d’installer un système de cache sur votre site, pour vos articles, et vos images, afin de gagner un temps fou, car la moindre seconde est vitale.

Un cache c’est quoi ?

Lorsque vous consultez un site pour la première fois, votre navigateur enregistre les images, afin que celles ci soient déjà présentes lors de votre prochain passage sur ce site.

Les textes sont eux aussi mis en cache, mais uniquement lors du retour de vos visiteurs.

Ce qui veut dire que lors de la première connexion, la plus importante aux yeux des visiteurs, un site peut être très long à charger…Donc le vôtre aussi !

Comment mettre en place un cache ?

Grâce à une mise en cache directe sur votre serveur, vous fournirez aux nouveaux arrivants des images plus rapides, couplées à un texte compressé.

Je vais vous expliquer comment mettre un cache, mais avant je vous invite à télécharger le plugin ySlow pour Firefox, développé par Yahoo, il vous dira à combien de seconde votre site charge. Il possède d’autres atouts, que nous verrons ultérieurement.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter cet article sur l’optimisation de site.

Une fois installé :

Notez dans un coin le temps de chargement qu’ySlow vous donne pour votre page d’accueil.

Je ne parlerai pas ici de modifications dans le fichier .htaccess, surement une autre fois si Robin me le permet, mais restons simples, nous faisons juste une optimisation de base.

Pour le cache de votre site, voici les plugins qui me semblent indispensables :

1) Supercache

Une fois le plugin installé et activé, rendez-vous dans réglages/WP super Cache

  • Dans l’onglet EASY, cochez « mise en cache Activée » :
supercache

Activer la mise en cache

  • Dans l’onglet « Avancé » pour faire simple, cochez ce qui est recommandé.
  • Dans l’onglet « CDN » activer la mise en réécriture de vos fichiers statiques. Afin que ceux ci soient servi plus rapidement.
  • Enfin, l’onglet « Préchargement », qui vous permet de balancer le cache total de votre site.
precharger

Précharger le cache de votre site

  • Cliquez sur précharger le Cache maintenant.

Attention : maintenant que vous avez un cache fonctionnel, lors de certaines modifications sur votre site il se peut que celles-ci n’apparaissent pas immédiatement. C’est pour cela que dans votre barre d’administration vous trouverez un bouton « Supprimer le cache », ce qui videra celui ci, pour actualiser le site, qui se remettra en cache tout seul.

2) Smush.it

Pour ce dernier, il n’y a rien à faire, il va automatiquement compresser vos médias, vous constaterez d’ailleurs en cliquant sur « Médias », que celui ci à bien fait son travail :

smushit

Vos médias compressés avec Smush.it

Il vous indique de combien de pour-cent il a compressé chacune de vos images.

Voilà vos plugins configurés.

Pour le moment, constatez la différence avec ces deux extensions WordPress que je vous donne ci-dessus. Refaites un test avec ySlow.

Dois-je préciser que Google favorise l’indexation d’un site rapide, et qu’à l’inverse, si votre site peine à se lancer, les robots vont se sauver, un peu comme un visiteur en fait…

Voilà pour les techniques dites « de base » pour vos tables de données, ainsi que votre cache.

Bonne optimisation à tous.

Article invité proposé par Rodrigue FENARD du blog sur la monétisation WordPress. Rodrigue vous accompagne dans ses articles, de la création, à la rentabilité de votre site, afin d’aider ses lecteurs ou clients de son agence web dans le développement de leur site Internet, et la monétisation de celui-ci. Que vous soyez novice ou expérimenté, vous trouverez les conseils adaptés à votre projet.

Pour vous aussi publier un article invité sur PubContactrendez-vous ici.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.2/5 (5 votes cast)
Comment optimiser la vitesse de votre blog WordPress, 4.2 out of 5 based on 5 ratings